En 2010, LHAC, le Centre d’Action Laïque et l’association congolaise « Humanisme et Solidarité, H&S » ont été à la base de la création de « La Maison de la Laïcité de Kinshasa, MLK ».

En effet, alors que LHAC et H&S soutenaient depuis de nombreuses années le système scolaire public en RDCongo, il nous est apparu essentiel d’ouvrir notre action à d’autres secteurs de la société, en particulier la société civile non-confessionnelle.

La Constitution de la République Démocratique du Congo accorde une place importante à la laïcité, aux libertés fondamentales et à l’accès de la population aux droits économiques et sociaux. Pourtant, l’expérience du vécu quotidien démontre qu’il existe un fossé indescriptible entre les bonnes intentions théoriques déclinées dans des textes légaux et leur effectivité dans la pratique.

C’est grâce à l’intervention des organisations de la société civile et principalement par leurs plaidoyers soutenus, par la mobilisation citoyenne, la sensibilisation populaire et l’interpellation des décideur·se·s, que bon nombre de promesses politiques ou de droits constitutionnels sont matérialisés. C’est par exemple le cas de la gratuité de l’enseignement public, du moratoire sur la peine de mort ou de la récente loi portant protection de l’enfant.

C’est pourquoi LHAC veut renforcer et systématiser son soutien aux organisations non-confessionnelles de la société civile congolaise (ONCSC), qui malgré leur engagement fort dans la défense de la démocratie, des libertés fondamentales, de l’enseignement public, des valeurs de la Laïcité, des droits économiques et sociaux, et spécialement des droits des jeunes et des femmes, se butent à la réalité des faiblesses des compétences et du manque de budget des services publics pour soutenir leurs actions et la prise en charge de leurs animateur·rice·s.

La mise en synergie des différentes forces réellement émancipatrices  de la société civile congolaise est l’axe stratégique principal du travail de LHAC et de la MLK.

Dans une RDCongo en reconstruction, la société civile est le principal recours pour faire vivre et grandir les valeurs humanistes qui guident tous ceux qui se revendiquent de la laïcité.

En 2017, LHAC et la MLK avaient initié un cursus de formation “Université citoyenne de la MLK” pour les membres de la société civile non confessionnelle. 

En 2020, LHAC et la MLK on commencé la mise en œuvre d’un large programme d’accompagnement et de renforcement des capacités des organisations non confessionnelles de la société civile à Kinshasa, avec le soutien de la Coopération fédérale belge (DGD).